L’intégration du Cycle de la Vie® (ICV®) ou Lifespan Integration®
La thérapie des schémas

Il n'est jamais trop tard pour avoir eu une enfance heureuse : il suffit d'y porter un autre regard.

Milton ERICKSON
La psychogénéalogie


L'ICV® est créée par P Pace, une psychothérapeute américaine au début des années 2000, alors thérapeute EMDR® (Eyes Movement Desentization and Reprocessing), avec C. Thorpe qui est à l'origine de l'appellation Lifespan Integration, (en français Intégration du Cycle de la Vie®).
Au départ l'ICV® n'était pas différenciée de l'EMDR® et l'utilisation de la ligne du temps était alors associée aux différents protocoles EMDR® de l'époque. C'est en 2006 que P. Pace et C. Thorpe présentent l'ICV® à l'Association EMDR® Canada à Vancouver. L'essor en France de l'ICV® date de 2010, et on dénombre aujourd'hui plusieurs milliers de professionnels formés à l'ICV® en Europe et en Amérique.

Cette psychothérapie est basée sur des recherches en neurosciences portant sur l'anxiété, le trauma et l'attachement. L'ICV® permet de traiter les troubles anxieux, dépression, traumatismes, TCA (Troubles du comportement alimentaire), addictions, troubles de l'attachement et carences affectives...

L'ICV® est une approche qui facilite un soulagement rapide, tant sur le plan psychologique que physiologique. En effet, elle repose sur le fait de relancer l'intégration neuronale et la capacité innée du corps et du psychisme à se guérir.
L'Intégration du Cycle de la Vie® est une thérapie dont le nom résume bien ce qu'elle permet : une thérapie qui aide la personne à intégrer les expériences difficiles, de sa vie à partir de la répétition d'une ligne du temps construite avec des souvenirs personnels de sa vie.
L'ICV® permet de digérer les émotions du passé en connectant les réseaux de neurones les uns aux autres afin de dater les événements passés, et faire en sorte que le corps n'y réagisse plus malgré nous ; sentir dans son corps que le passé est passé, véritablement terminé, est ce qui assure le changement.

La thérapie ICV® travaille sur une ligne de temps qui répertorie les souvenirs du sujet, depuis l'enfance. Lors d'une séance, le thérapeute passe en revue la ligne du temps plusieurs fois, en tenant compte du ressenti de la personne.
La répétition de la ligne de temps permet la connexion entre les différents neurones sollicités grâce à l'imagerie mentale, et démontre au cerveau que les évènements douloureux sont terminés. Le sujet se sent alors plus confiant et plus apaisé.

Cette thérapie permet d'intégrer des situations ou souvenirs traumatiques. Ces souvenirs perdent ainsi de leur « nocivité ». Elle est efficace sur tout type de problème psychologique, et cela sans retraumatiser.
A noter que l'association francophone d'Intégration du Cycle de vie (AFICV) est l'organisme officiel qui certifie les praticiens en France après formation et supervision.


Les personnes traumatisées connaissent des angoisses, revivent l'expérience traumatisante (flashs, cauchemars, images intrusives…), et évitent certaines situations, activités, pensées ou sentiments en lien avec le traumatisme. Elles ont des difficultés de concentration, un sommeil perturbé et ont du mal à contrôler leurs émotions… Tout cela bien après l'évènement traumatisant ou le choc émotionnel éprouvé dans le passé.

Thérapie des schémas

La thérapie des schémas (ou Schémathérapie)

La thérapie des schémas (aussi appelée schémathérapie) est une méthode psychothérapeutique développée par le psychologue américain J. Young, fondateur du Centre de thérapie cognitive de New-York et de l'Institut de Schémathérapie dans les années 1990.

Cette méthode est dite intégrative, au sens où elle intègre les apports des neurosciences, et regroupe les théories et pratiques d'autres thérapies comme la psychothérapie cognitivo-comportementale (TCC), la théorie de l'attachement et les thérapies psychodynamiques.

Les schémas sont les représentations mentales inconscientes, qu'un sujet a construit depuis l'enfance et en fonction de son vécu, sur lui-même, les autres, le monde. Les schémas sont responsables de la mise en place de « stratégies » qui peuvent entrainer _ en fonction de l'individu _ des comportements particuliers et impacter les relations.

Un schéma nous atteint dans notre identité, nos relations, notre bonheur, notre travail, parfois même notre santé. Parfois puissants, envahissants, ils provoquent des perturbations émotionnelles (émotions, souvenirs, croyances, sensations corporelles…) dans de nombreuses situations.

Les schémas conduisent aussi à des scénarios de vie, récurrents et dysfonctionnels, entrainant une souffrance (comme par exemple, choisir des partenaires de vie maltraitants chez une personne ayant un "schéma d'imperfection").

La thérapie des schémas a pour but d'aider la personne à se libérer de l'emprise de ses schémas, les identifier et en reconnaitre les origines, et de les mettre en relation avec ses problèmes. Les techniques utilisées peuvent être cognitives, émotionnelles, comportementales et interpersonnelles pour convertir ou modifier les schémas et les styles d'adaptation dysfonctionnels vers des comportements plus sains.